Polymnie
           
Polymnie   Polymnie   Polymnie  
  Polymnie  

Polymnie  

Polymnie  

Polymnie  

Polymnie  

Polymnie  

Polymnie  

Polymnie








 




Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie Polymnie


Polymnie
Polymnie Polymnie Polymnie
 


Veduta di Napoli, Jean-Claude Soldano

Désiré N'Kaoua, piano

POL 114 124

11
télécharger le bon de commande

 
 
Polymnie
PolymniePolymniePolymnie

Jean-Claude Soldano

Veduta di Napoli
Sicilienne
Odalisque
Fantaisie en do mineur
Jazz cool time (petit matin)
Mazurka en ré mineur
Derrière la Colline
Anima Slava (Quéré / Soldano)
L'Espace d'un Instant
Sententia nobilis
Egrégore
Sous la pluie (Marty-Lejon / Soldano)

   
 

Pourquoi, comment... composer?

Quelle est étrange cette envie, ce besoin d’écrire de la musique... Une quête de la Beauté ?
Très souvent la recherche du titre du morceau est le moyen initial d’enclencher l’écriture musicale. Les mots peuvent précéder les sons.
L’atmosphère d’une tonalité, mais aussi, plus spécifiquement, la couleur d’un intervalle ou d’un accord qui peut aussi servir de première pierre à l’édifice...
Mais aussi "laisser partir le geste musical", laisser les mains partir à l’aventure sur le clavier...Sans oublier "l’heureux accident ", le bécarre qu’on a oublié et qui révèle une autre voie possible.
Cette quête entre équilibre raisonné et spontanéité...S’arrêter, attendre et reprendre enfin en évitant de tuer l’idée et la couleur initiale...
Mais cet équilibre se fait aussi parfois naturellement en empruntant des chemins inconscients tracés par mon vécu musical.
Le plus difficile étant de conserver son identité musicale et d’y rester fidèle, de ne jamais céder à la facilité...En écho, je citerai une phrase que m’a dite Désiré N’Kaoua "Continuez à composer avec sincérité, vous n’aurez jamais tort... ".
Je désire rendre hommage à l’enseignement de Solange Chiapparin qui m’a appris - sans détacher analyse et écoute - les mécanismes complexes mais subtils de l’écriture musicale en développant mon "écoute intérieure ".
Remerciements enfin à mes sources d’inspiration ; ma famille, mes ami(e)s, la si belle nature périgourdine...Sans jamais oublier, bien sûr, les senteurs du Sud et le bleu de la Méditerranée au large de la baie de Naples !

 

Polymnie

 

Jean-Claude Soldano
Compositeur, arrangeur et éditeur Sacem, peintre (membre de l'association Bassompierre des Peintres du Spectacle), Jean-Claude Soldano est actuellement professeur titulaire de Piano-Jazz, de Synthétiseur et de M.A.O (Musique Assistée par Ordinateur) au Conservatoire d'Ozoir-la-Ferrière.
Après des études musicales au Conservatoire de Fontenay-sous-Bois (Classe d'écriture de Solange Chiapparin du CNSM), à l'Ecole Normale de Musique de Paris (Classe de piano de Dusan Tadic ancien élève d'Alfred Cortot) et à l'Université de Paris-Sorbonne (licence de musicologie), Jean-Claude Soldano se perfectionne auprès du pianiste Harry Gatibelza (harmonie du jazz, improvisation) et de la Bill Evans Piano Academy (Directeur : Bernard Maury).
Il accompagne au piano, pendant de nombreuses années, le groupe vocal de gospel "Accord Singers" (Festival de Jazz d'Argelès, Festival du Marais à Paris, Festival des Caraïbes...).
En 2006, il crée la maison d’édition qui porte son nom.
 Ses pièces sont régulièrement choisies dans des concours nationaux et internationaux (Confédération Musicale de France, Grand Concours International de Piano Svetlana Eganian, Concours des Clés d’Or, Concours Steinway-Le Parnasse, Concours Musical de France, Fédération Française de l’Enseignement Musical...).
Jean-Claude Soldano a remporté le Prix International d’Excellence en Composition Musicale 2011 (National Academy of Music / State of Colorado / U.S.A) avec ses pièces pour piano Sicilienne et Derrière la colline.
 Cette dernière pièce lui a permis, en 2012, d’obtenir un Prix d’Honneur auprès de la Fondation Ibla (New-York) sous le haut patronage de l’Unesco.

 

Polymnie

 

Composer, arranger and editor Sacem, painter (member of Bassompierre’s association / show- business painters), Jean-Claude Soldano is currently titled teacher of piano-jazz, synthesizer and computer-assisted music at the conservatory of Ozoir-la-Ferrière.
After musical studies at Fontenay-sous-Bois conservatory (writing class of Miss Solange Chiapparin of the CNSM), at l’Ecole Normale de Musique de Paris (piano class of Mister Dusan Tadic, former student of Alfred Cortot) and at University Paris-Sorbonne (Musicology licence), Jean-Claude Soldano improved his piano skills thanks to the pianist Harry Gatibelza (jazz harmony, improvisation) and from the Bill Evans Piano Academy (director: Bernard Maury.
For many years he played along with the Gospel vocal group “Accord Singers” (Argeles Jazz festival, Marais festival in Paris, Caribbean festival...).
In 2006, he creates his own publishing house “Editions Soldano”.
His works are regularly chosen in national and international contests (Confédération Musicale de France, Grand Concours international de Piano Svetlana Eganian, Concours des Clés d’Or, Concours Steinway-Le Parnasse, Concours Musical de France, Fédération Française de l’Enseignement Musical...).
Jean-Claude Soldano won the international blue ribbon in musical composition 2011 (National Academy of Music / State of Colorado / U.S.A) with his piano works Sicilienne and Derrière la colline (Behind the hill).
This last work allowed him in 2012, to win the honor award from the I.B.L.A Fondation (New- York) under the Unesco mastership.


Polymnie


Désiré N’Kaoua
Dès son plus jeune âge, Désiré N’Kaoua, pianiste français né à Constantine, manifeste des dons exceptionnels qui lui permettront d’être, à 18 ans, 1er Prix du CNSM de Paris, de se perfectionner avec Marguerite Long et Lazare Lévy, et devenir soliste de l’Orchestre Philharmonique de Berlin.
A 27 ans, il obtient le titre envié et rarement décerné de 1er Grand
Prix du Concours International de Genève. Dès lors, il effectue de
nombreuses tournées en Europe, en Asie, aux USA et le succès que
remportent ses concerts fait de lui le soliste invité des plus grands
orchestres : les Philharmonies Nationales de Berlin, Varsovie, Prague, Budapest, Bucarest, de Radio-France, de la R.A.I..
En 1988, Marcel Landowski, Secrétaire Perpétuel de l’Académie des Beaux-Arts, le décore des insignes de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite au titre d’Ambassadeur de la Musique Française à l’étranger.
Il donne un concert au Vatican en 1988 pour commémorer la mort de F. Chopin.
Sa passion de la musique trouve aussi sa réalisation dans de nombreux enregistrements (Mozart, Schubert, Chopin, Debussy, les Intégrales de Chabrier, Ravel, Alain, Roussel, etc...).
En 1997, Désiré N’Kaoua a été promu, sur proposition du Premier Ministre, Officier dans l’Ordre National du Mérite toujours au titre d’Ambassadeur de la Musique Française à l’étranger et vient de donner son 2 000ème concert.
En 1988, Maître Marcel Landowski, Secrétaire perpétuel de l’Académie des Beaux-Arts, le décore des insignes de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite au titre d’Ambassadeur de la Musique Française à l’étranger.
En 1997, Désiré N’Kaoua a été promu, sur proposition du Premier Ministre, Officier dans l’Ordre National du Mérite toujours au titre d’Ambassadeur de la Musique Française à l’étranger.

Polymnie


From the time of his earliest childhood, Désiré N'Kaoua, a French pianist born in Constantine, Algeria, was gifted with outstanding musical talents. His musical gifts allowed the virtuoso to win the First Prize of the Paris National Superior Music Conservatoire at age 18. At this age, N'Kaoua became a soloist with the Berlin Philharmonic Orchestra. At age 27, the piano virtuoso was awarded the much-praised and rarely-awarded First Grand Prize of the Geneva International Competition. N'Kaoua also won the Gold Medal at the Vercelli International Competition and the First Prize at the Competition Alfredo Casella of Sienna. He later came the "Honor" Soloist of Italy's Sienna Academy.
Désiré N'Kaoua toured both Werstern and Eastern Europe. The outstanding successes of his piano performances made him a soloist with the most prestigious orchestras : the Philharmonic Orchestras of Berlin, Warsaw, Prague, Budapest, Athens and Roman Switzerland accompanied him. N'Kaoua was also a soloist with the Chamber Orchestra of Berlin, The Radio-France Philharmonic Orchestra, the Lausanne Chamber Orchestra and many others.
In 1988, the French musician received France's National award of Chevalier in Ordre du Mérite, from the hands of French composer and music official Marcel Landowski. The award officially nominated N'Kaoua the ambassador of French music abroad. In 1989, he gave his thousandth recital.
In addition of his career as a soloist, N'Kaoua, whose reputation as a piano professor has long gone beyond France's borders, also gives master classes in France and abroad.
The artist has also expressed his passion for music via many compact disks (N'Kaoua has recorded works by Chopin, Schubert, Mozart, Chabrier, Jehan Alain, Roussel etc. )



Polymnie



Della sua più teneraetà, Désiré N’Kaoua, pianist francese nato a Costantina, manifesta doni eccezionali che gli permetteranno di essere, a 18 anni, il 1° premio del Conservatorio Nazionale Superiore di Musica di Parigi, di perfezionarsi con Margherita Long, Lucette Descaves e Lazare Lévy, e di diventare solista dell’Orchestra Filarmonica di Berlino.
A 27 anni, ottiene il titolo ambito e raramente conferito di 1° Gran Premio del Concorso Internazionale di Ginevra. Vince anche la Medaglia d’Oro del Concorso internazionale di Vercelli, il 1° premio del Concorso Alfredo casella di Siena e diventa Solista d’Onore dell’Accademia di Siena.
Da allora, effettua numerose concerti in Europa, in Asia e negli Stati Uniti.
Il successo che ottengonoi suoi concerti fa di lui, più volte, il solista invitato dale più grandi orchestre: Le Filarmonie Nazionali di Berlino, Varsavia, Praga, Budapest, Bucarest, l’orchestra della Svizzera Romanda, l’Orchestra Filarmonica di Radio-Francia, l’orchestra della R.A.I., l’orchestra da camera di Berlino, ecc..
Nel 1988, il Maestro Marcel Landowski, segretario perpetuo dell’Accademia delle Belle Arti, lo decora della medaglia di cavaliere dell’Ordine Nazionale al Merito, con il titolo di Ambasciatore della Musica francese all’estero.
Nel 1989, fa il suo millesimo recital a Lyon (in Francia).
Parallelamente alla sua carriera di solista internazionale, Désiré N’Kaoua, il cui valore pedagogico ha da molto tempo, oltrepassato le nostre frontiere. E’professore-tutore in pedagogia al Conservatorio Nazionale Superiore della Musica di Parigi e partecipa a numerosi stages e master classes tanto in Francia quanto all’estero.
La sua passione della musica trova anche la sua realizzazione in numerose registrazioni di CD’s (Mozart, Schubert, Chopin, Debussy, le Integrali di Chabrier, Ravel, Alain, Roussel, ecc.. )
Nel 1997, Désiré N’Kaoua è stato promosso, su proposta del Primo Ministro, Ufficiale nell’Ordine Nazionale al Merito sempre col titolo di Ambasciatore della Musica Francese all’estero.



Polymnie


Christine Marty-Lejon (née à Bordeaux en 1965) commence le piano à l'âge de 5 ans, grâce à sa mère, elle-même musicienne et suit une formation classique pour le piano au Conservatoire de Bordeaux. Elle enseigne le piano aux écoles "Couleur Musique" et "Chanteclerc" à Bordeaux. La musique est donc pour elle une passion : écouter, jouer, écrire, enseigner ! Transmettre la passion de la musique, susciter des vocations et continuer d'évoluer avec la musique, c'est ce qui l'intéresse.Ecrire de la musique, c'est écrire une histoire, décrire un tableau...Elle compose donc pour le piano, mais également pour le violon, la flûte traversière, la clarinette...Elle écoute Bach, Mozart, Beethoven, Schubert, Chopin... et bien d'autres influences musicales de notre époque.
www.christine-marty-lejon.com

Gabriela Quéré, d'origine roumaine, est née le 6 mai 1968 à Bucarest. Elle entre par Concours à l'École Nationale de Musique G.Enescu à l'âge de 5 ans où elle commence le violon, et 4 ans plus tard, le piano. Gabriela Quéré vit depuis 14 ans en Guadeloupe, où elle s'est passionnée pour l'enseignement des deux instruments.
Elle participe comme jury dans différents concours de musique de la Caraïbe, organise des stages et actuellement enseigne le violon, le piano et le solfège dans les écoles Promusika et Arpège, en Guadeloupe.


Polymnie


Souvent, les compositeurs semblent avoir comme préoccupation essentielle de rompre avec les grands modèles du passé et de trouver une langue originale, parfois en fuyant volontairement tout ce qui pourrait s'apparenter de près ou de loin à une cadence parfaite. L’œuvre pour piano de Jean-Claude Soldano est sincère, tonale, pleine d'humilité et apparaît comme une oasis rafraîchissante qui nous relie aux sources d'inspiration humaine de nos ancêtres qui ont tant enrichi notre vie."
Désiré N'Kaoua
"Désiré N’Kaoua n’est pas qu’un merveilleux pianiste, c’est aussi un poète qui trouve, au-delà de l’écriture initiale, le sens caché de la Musique...Son empreinte sonore, personnelle et pleine de charme, donne naissance à une interprétation lumineuse et juste. L’artiste est égal à l’homme, passionné et sincère, musicien et généreux, attentif et délicat. Ma reconnaissance est grande et mon amitié entière."
Jean-Claude Soldano

Je tiens à remercier Mesdames Christine Marty-Lejon et Gabriela Quéré pour leur confiance dans l’écriture commune de "Sous la pluie" et "Anima Slava ".
Je tiens également à remercier :
-Piano Nebout, Monsieur Jacques Nebout pour son aimable mise à disposition du studio, et piano Yamaha CF6, accordé avec soin par Quentin Codevelle. De l’accueil chaleureux qui nous était réservé par Monsieur Philippe Moine.
-Madame Lucie Bourely (ingénieure du son) et Hannelore Guittet (Directrice artistique de SAS Digital Music Solutions).
-Monsieur Hervé Sautereau pour son active et amicale participation dans l’élaboration finale du mixage.
-Monsieur Gérard Durantel et son engagement sous le label Polymnie.


Polymnie

 


Accueil | Catalogue | Interprètes | Instruments | Compositeurs | CDpac | Stages | Contact | Liens
www.polymnie.net Site officiel du Label Polymnie • © CDpac • Tous droits réservés •